Ambassade de Belgique au Bénin
Home Coopération au développement

Coopération au développement

Coopération gouvernementale

La coopération entre le Bénin et la Belgique remonte aux années ’70. Actuellement, sur la base du volume d’aide, la Belgique est le 10ème partenaire, et le 5ème au niveau bilatéral (après les Etats-Unis, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas).  Le nouveau Programme bénino-belge 2019-2023 s’est construit sur la base d’une analyse des points de convergence entre les priorités du Bénin et celles de la Coopération belge au Développement, dans le cadre plus large des Objectifs de Développement Durable.

Deux objectifs généraux ont été définis pour le Programme bénino-belge 2019-2023 :

  1. Contribuer à la création d’emploi décents et durables, à l’augmentation des revenus des acteurs économiques et des ménages et à l’amélioration des équilibres macro-économiques du Bénin;
  2. Contribuer à la bonne gestion du dividende démographique et à la réduction de la mortalité maternelle et infantile, et améliorer la productivité du capital humain.

La Belgique ambitionne de pouvoir contribuer à ces deux objectifs à travers 4 piliers :

  • Pilier 1 : « Appui au développement des chaînes de valeur ajoutée (CVA) porteuses et à l’entreprenariat dans le domaine de l’agri-business »
  • Pilier 2 : « Appui au développement du secteur (para)portuaire »
  • Pilier 3 : « Promotion des droits et de l’accès à la santé sexuelle et reproductive (DSSR) / Digitalisation et utilisation des données (health data) »
  • Pilier 4 : « Projet d’Appui à l’Opérationnalisation de la Police républicaine »

 
Coopération non-gouvernementale

Beaucoup d’initiatives entre organisations et individus belges et béninois fleurissent, certaines spontanément, d’autres de façon plus structurée. 19 acteurs belges de la coopération non-gouvernementale (ACNG) travaillent au Bénin en concertation autour de sept cibles stratégiques communes et cherchent des synergies sur diverses thématiques qu'ils partagent, en particulier la digitalisation, l’articulation avec les cibles stratégiques du Cadre Stratégique Commun 'Travail décent' ou encore différents éléments d’actualité au Bénin. Les ACNG ont également élaboré une cartographie. Cet outil est destiné à favoriser encore davantage la connaissance mutuelle et les collaborations entre acteurs belges. Mais il a aussi été conçu à destination d’autres organisations, permettant une meilleure communication.

 
Coordination avec les partenaires techniques et financiers actifs au Bénin

La Belgique tient beaucoup à une meilleure coordination et harmonisation de l’aide, aussi bien au niveau européen qu'international, permettant d’améliorer l’efficacité des programmes mis en œuvre par le différents acteurs. Dans cet esprit, la Belgique assure, pour période 2019-2020, le rôle de Chef de file de de la coordination au niveau des chefs de coopération. Ainsi, la Belgique cherche non seulement la coordination entre partenaires mais également la concertation et le dialogue stratégique avec les différentes institutions au niveau du Gouvernement Béninois, pour assurer un alignement sur les politiques de développement du pays.

Dans le même esprit, la Belgique n’appuie pas de projets spécifiques via les organisations multilatérales au Bénin (système Nations Unies et autres), mais préfère le financement des ressources générales de ces institutions (core funding), leur permettant la mise en œuvre d’un programme-pays cohérent.

 
Responsables à l’ambassade :

  • Melanie Schellens, chef de coopération
  • Annick Azandjeme, Chargée de programmes

Responsables à l’agence ENABEL :

  • Jean-François MICHEL, résident-représentant
  • Mélanie Xuereb, portfolio manager